• Proposition d'écriture 232 - Tu n'as pas de sens pratique - Kath

        Voilà c'était lâché, je n'avais pas de sens pratique, c'était le motif exact de sa rupture, elle, la fille sensuelle, sensée, sensitive, sensorielle, trouvait que voilà, rien n'allait plus, je filais dans le mauvais 

    sens, dans tous les sens du terme, elle disait que c'était épuisant à la fin (je n'ai jamais su à la fin de quoi d'ailleurs, la fin de nous deux peut être) j'ai le sens des réalités il me semble.
       Déjà dès le début elle voulait que je prenne des orientations, moi je n'ai rien d'un oriental, vous comprendrez mon désarrois, on ne devient pas du jour au lendemain  un imam turc, j'ai pourtant essayé en achetant un narguilé, j'ai fait des efforts tout de même !
       Aucun résultat, jamais contente, jamais ravie au sens large du terme, ni sur le tapis persan, ni quand je la caressais dans le sens du poil et encore moins dans le sens contraire des aiguilles d'une montre.
      
    Par exemple, il ne nous arrivait jamais disait-elle de nous endormir sens dessus dessous et pourtant le matin elle trouvait que j'étais coiffé en dépit du bon sens, donc dans un certain sens je n'en étais pas resté à la théorie.
      
    Alors ce matin j'ai fait ma valise, et je lui ai lancé en partant un regard lourd de sens. Le temps d'atteindre la porte de sortie et d'aller la claquer sur un sens à donner à ma vie à présent, je l'entendis me dire :

    « La sortie c'est dans l'autre sens et tu as enfilé ton pull sens devant derrière » 

    « Proposition d'écriture 232 - Le grand coiffé - JoëlleThème de la proposition d'écriture 232 »

  • Commentaires

    1
    Ludmilla
    Lundi 14 Décembre 2015 à 20:53

    bravo Kath ! je souris toute seule à l'idée d'entendre lire ton texte à haute voix par quelqu'un qui zozote ! sacré défi !

     



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :